Accueil du site > Actualités > Les rencontres régionales pour l’avenir de la filière Bois

Les rencontres régionales pour l’avenir de la filière Bois

Synthèse de l’atelier Forêt Production pérenne et dynamique

mardi 21 mai 2013, par Lisa

Ces rencontres ont été initiées par l’État et les Régions avec pour objectif de définir les axes prioritaires d’actions pour l’avenir, en faveur de la compétitivité et du dynamisme de la filière Forêt Bois. L’originalité de cette démarche réside dans l’initiative donnée aux professionnels de la filière pour proposer des actions répondant à l’objectif fixé. La DRAAF a accompagné cette démarche, Abibois a contribué à son organisation alors que l’animation des différents ateliers thématiques a été déléguée aux professionnels de la filière, j’ai été désigné comme président de l’atelier « Forêt - Production Pérenne et Dynamique » dont je vous livre ci-après les travaux.

La première phase de notre travail auquel ont été associés vos organisations professionnelles, le CRPF, les acteurs de l’exploitation forestière et de la première transformation des bois, les Collectivités locales, les Administrations, et les associations concernées, a consisté en une analyse des freins au dynamisme de la production forestière en BRETAGNE. Les discussions ont aussi été nourries par les contributions individuelles apportées par les acteurs concernés par cette démarche, grâce au portail internet mis à disposition sur le site Abibois. Ce travail a été facilité par le bilan des Assises de la Forêt Bretonne (2011). Le constat unanimement partagé sur les freins au dynamisme de la production est synthétisé comme suit :
Morcellement de la propriété,
Érosion des surfaces en résineux
Sous valorisation des feuillus
Déficit d’image de la populiculture
Contexte règlementaire et administratif défavorable.

Une seconde étape d’échanges et de discussions a été organisée pour définir nos propositions d’actions résumées comme suit :

1 - Restaurer la confiance des acteurs de la filière en l’avenir pour inciter à l’investissement à tous les niveaux.

L’objectif est de créer un contexte règlementaire et fiscal adapté aux enjeux de production de long terme et spécifiques à la Forêt, tenant compte du risque porté par le producteur.
- élargir et renforcer le champ d’action du DEFI (article 199 du GCI)
- simplifier la règlementation applicable aux bois et forêts pour tenir compte de leur impact globalement favorable sur l’environnement

2 - Favoriser la gestion, la disponibilité et le renouvellement de la ressource existante au profit des investissements industriels en cours et à venir.

L’objectif est de permettre la mobilisation dans de meilleures conditions techniques et économiques à moyen long terme, et de dynamiser la gestion, donc la productivité forestière, en passant d’une logique de mobilisation à une logique de gestion.
- Dynamiser la production forestière par la mise en place d’aides forfaitaires et simples destinées aux producteurs forestiers pour :
Investir dans l’équipement des forêts, places de dépôt, accès.
Mettre en place des documents de gestion durable (PSG volontaire, CBPS, RTG).
- Demande de raccourcissement de 5 ans à 3 ans de la durée pour la reconstitution après coupe rase.

3 - Améliorer la productivité forestière et à accroître la proportion des peuplements productifs au profit des investissements industriels en cours et à venir.

Mise en place du programme « BREIZH FORET » pour inciter les producteurs à investir dans des boisements productifs. La simplification des démarches est un gage de réussite du programme.

4 - Communiquer autour des enjeux de la filière bois en Bretagne, pour favoriser de nouveaux débouchés et accroître la connaissance des acteurs périphériques de la filière.

Faire émerger un contexte favorable au développement de notre filière dont le rôle positif vis-à-vis de l’environnement et du développement durable est trop méconnu.

Toute cette démarche aboutissant à un constat consensuel s’est déroulée dans un climat constructif témoignant d’une certaine maturité des maillons de notre filière pour un travail conjoint, d’intérêt général. Elle a aussi mobilisé du temps et de l’énergie conditionnant une forte attente de la filière vis-à-vis des meures qui nous seront maintenant proposées … D’autres ateliers thématiques ont fait l’objet de propositions, plus en aval de notre filière, dont vous trouverez toutes informations sur le site Abibois : www.abibois.com/

Laurent LE MERCIER Expert forestier


Plan du site | mentions legales | Espace privé